Dernièrement, ça a été difficile de poster sur ce blog. SBS vous garde occupé pour sûr.

Nous venons de terminer la 7e semaine du premier trimestre. En 7 semaines, nous avons étudié, 12 livres: Galates, Éphésiens, Tite, Luc, Marc, Colossiens, 1 Thessaloniciens, 2 Thessaloniciens, 1 Timothée, à Philémon, Philippiens et les lois.

La semaine prochaine, nous allons étudier la lettre aux Romains, je peux déjà dire que ce livre va être incroyable. Jusqu’à présent, mon livre préféré est Actes. J’ai été encouragé par la vie des apôtres. Ces mêmes disciples qui semblaient ne jamais comprendre quand ils étaient avec Jésus, étaient maintenant plein de foi et d’audace pour prêcher l’évangile. Ils connaissaient la valeur de cet évangile, et rien dans leur vie était plus important que de le proclamer.

Dans Actes 21:27-40, Paul guidé par le Saint-Esprit, retourne à Jérusalem pour prêcher l’évangile. Il y retourne en sachant qu’il sera arrêté et persécuté. Voici ce qu’il dit aux dirigeants d’Ephèse juste avant de partir pour Jérusalem: Actes 20:24 « Ma vie m’importe peu, je ne lui accorde aucun prix; mon but c’est d’aller jusqu’au bout de ma course et d’accomplir pleinement le service que le Seigneur m’a confié c’est-à-dire de proclamer la Bonne Nouvelle de la grâce de Dieu. » Peu après son arrivée  à Jérusalem et après avoir prêché dans une synagogue, Paul est arrêté. La foule est enragée, ils veulent le tuer. Ces gens littéralement déteste Paul pour le message qu’il prêche. Mais Paul, alors qu’il est en face des autorités romaines, en face de cette foule de gens prêts à le tuer. La seule chose qu’il a en tête de prêcher l’évangile, il voit cette foule en face de lui et il ne peut pas penser à autre chose que la possibilité de proclamer le salut accessible à travers Jésus-Christ. Donc, il demande à l’officiel romain s’il peut parler à la foule et commence à prêcher l’Evangile. Paul au lieu d’essayé de se défendre pour ce qu’il était accusé, il prêche ce message d’amour aux gens qui veulent le tuer. Il  donnait une chance d’aller au paradis à ceux qui le haïssaient.

Paul n’était pas un surhomme. Tout ce qu’il a fait pour Dieu n’était pas basé sur ses propres forces mais par le Saint-Esprit. Ce qui veut dire que nous sommes sensés voir les mêmes miracles aujourd’hui… Personnellement, je suis obligé de reconnaitre que je ne suis pas au même niveau que Paul… Pourquoi?

Je me suis souvent posé cette question… Pourquoi ne voyons-nous pas aujourd’hui les mêmes événements que ceux décrits dans le livre des Actes. Des milliers de gens était guéris de leurs maladies, l’Évangile était proclamé et des milliers croyait en Jésus. La puissance du Saint-Esprit a travers les apôtres était si évidente. Après avoir étudié ce livre, je pense avoir une réponse. Je crois que ce qui faisait la différence était cette obéissance que les apôtres avaient. Ils étaient prêt a tout sacrifier pour prêcher l’évangile: leur confort, leur sécurité financière, leur sécurité physique… Ils ont accepté toutes les afflictions et les persécutions par amour pour Dieu et pour les gens qu’ils voulaient atteindre. Lorsque le Saint-Esprit leur ordonnait, ils obéissaient. Ils vivaient en communauté, en mettant tout en commun, rien n’appartenait à personne, ils se soutenaient tous mutuellement en fonction de ce qu’ils pouvaient. Je ne sais pas combien de missionnaires accepteraient de faire ça aujourd’hui, moi y compris … Ce genre d’obéissance et d’oubli de ses propres intérêts était ce qui donnait le champs libre au Saint-Esprit d’agir.

Après avoir étudié ce livre, la question qui me vient naturellement à l’esprit est « Est-ce que je considère le message de l’évangile de la même façon? », « Suis-je prêt à sacrifier autant pour voir les gens autour de moi sauvés? »

Publicités